Déclaration UE-Royaume-Uni à la suite de la réunion de haut niveau du 15 juin 
 

Déclaration suite à la rencontre entre les présidents du Conseil européen, de la Commission, du Parlement et le Premier ministre britannique Boris Johnson

Le Premier ministre Boris Johnson a rencontré par vidéoconférence le 15 juin le président du Conseil européen Charles Michel, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le président du Parlement européen David Sassoli pour faire le point sur les progrès en vue de convenir d'actions pour faire avancer les négociations sur la future relation. 

Les parties ont pris note de la décision du Royaume-Uni de ne pas demander de prolongation de la période de transition. La période de transition prendra donc fin le 31 décembre 2020, conformément aux dispositions de l'accord de retrait.

Les parties se sont félicitées des discussions constructives sur les relations futures qui ont eu lieu sous la direction des négociateurs David Frost et Michel Barnier, permettant aux deux parties de clarifier et de mieux comprendre leurs positions. Elles ont noté que quatre cycles avaient été menés à bien et que des textes avaient été échangés malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19.

Les parties ont néanmoins convenu qu'un nouvel élan était nécessaire.  Elles ont soutenu les plans approuvés par les négociateurs visant à intensifier les pourparlers en juillet et à créer les conditions les plus propices à la conclusion et à la ratification d'un accord avant la fin de 2020.  Cela devrait inclure, si possible, de trouver rapidement un terrain d'entente sur les principes qui sous-tendent tout accord. 

Les parties ont souligné leur intention de travailler activement à l'établissement d'une relation qui servirait les intérêts des citoyens de l'Union et du Royaume-Uni. Elles ont également confirmé leur engagement en faveur de la mise en œuvre intégrale et dans les délais prévus de l'accord de retrait.